Uni-Logo
You are here: Home Publications Résumé "Heft 9"
Document Actions

Résumé "Heft 9"


Freiburger Bodenkundliche Abhandlungen

Schriftenreihe des
Institut für Bodenkunde und Waldernährungslehre
der Albert-Ludwigs-Universität Freiburg i.Br.
Schriftleitung: F. Hädrich


Heft 9


Karl Stahr


Die Bedeutung periglazialer Deckschichten für Bodenbildung
und Standorteigenschaften im Südschwarzwald


Freiburg im Breisgau 1979

ISSN 0344-2691


Résumé:

L'importance des couches de couverture pleistocène pour le développement du sol et pour les propriétés de la station écologique dans la Forêt Noire méridionale.
Dans le cristallin de la Forêt Noire méridionale on a examiné trois régions présentant de roches relativement homogènes:
Paragneisanatexite » région du gneiss; Munstertàler Ignimbrit = région de l'ignimbrite; Malsburggranit ainsi que Bärhaldegranit = région du granité. Après une levée sommaire des structures sédimentaires des sols et des propriétés de la station écologique 34 (12 - 9 - 13) profils pédologiques ont été choisis pour les analyses en laboratoire. Ces profils s'étendent en chaf-nes (catena) de la bordure occidentale de la Forêt Noire jusqu'à la région des crêtes et jusqu'aux plateaux.
Pour décrire les profils géologiques nous avons distingué 9 types de roche (substratum) d'après leurs propriétés pétrographiques.  Ces types sont les suivants: Deckfolge (série de couverture) = Df,   Decksediment (sédiment de couverture) = Ds,  Hauptfolge (série de couverture) = Df,  Decksediment (sédiment de couverture) = Ds,  Hauptfolge (série principale) = H,  Basis-folge (série basale) = B,   Zersatzzone (zone de décomposition) = Zs,  Zer-fallszone (zone de désagrégation) = Zf, Anstehendes (roche en place) = A, Löß und Lößlehm (loess et limon de loess) = L, Geschiebelehm und fluvioglaziale Ablagerungen (argile à blocaux et dépôts fluvioglaciaires) = G. Ces types de roches se retrouvent en séquences typiques dans une grande quantité de profils géologiques différents.  Mais ce ne sont que quelques séquences typiques qui  s 'étendent sur une plus grande surface.
Dans la zone jusqu'à 600 m d'altitude c'est la séquence typique Ds-H-B-Zs/ Zf-A qui joue le plus grand rôle,   par contre,   entre 600 et 900 m d'altitude, c'est la séquence typique H-B-Zf/Zs-A qui prédomine.  Dans la région au-dessus de 900 m d'altitude il y a surtout les trois séquences typiques H-B-Zf/zs-A,  H-G-A,   et Df-H-B-A.  Partout il existe des profils géologiques "réduits" dans lesquels manquent une ou deux séries.   Les limites de couche entre deux séries ou zones et à l'intérieur d'une même série ont été examinées par une analyse de sédimentation qualitative et quantitative.  Les limites remarquées sur le terrain par les critères structuraux et sédimen-taires correspondaient dans plus que 80 % aux inhomogénéités de la granu-lométrie et de la composition géochimique.
Les Propriétés des couvertures détritiques au début de la pédogenèse holocène ont été déduites par l'observation de la désagrégation de la roche en place et par l'enregistrement des éléments étrangers de chaque série détritique (loess local et loess étranger).
Dans le domaine de la séquence typique Ds-H-B-Zs/Zf-A rencontrée à basse altitude nous avons observé du pseudogley - sol lessivé et des transitions entre du sol brun acide et du sol lessivé.  Dans ces sols les composants de loess étranger ont favorisé un lessivage distinct. Au-dessus de 600 m d'altitude il y a eu développement de sols bruns acides à partir de la séquence typique H-B-Zs/Zf-A,   montrant déjà un déplacement d'alumine.  Sur les plateaux se sont formés également à partir de la même séquence des sols bruns acides,  quand la série principale (B) est d'une épaisseur moyenne (environ 60 - 90 cm).  Dans le cas d'une série principale (H) épaisse il y a eu développement de sol brun acide riche en matière organique sous forme de mull.  Dans une profondeur de 40 cm il y avait encore au moins 4 % de matière organique.  Le départ des bases relatif à l'ensemble du poid du sol y reste le plus faible à cause de la forte fixation des bases dans le humus. Dans ces régions apparaissent des podsols ou des "sols ocres podsoliques" quand les séries principales (H) sont peu développées ou quand les séries de couverture (Df) sont d'un grain grossier.  Les "sols ocres podsoliques" sont caractérisés par la forme humique de mor,  une acidité élevée (pHKCl 3, 0 au sol supérieur), une décomposition intensive des silicates et un déplacement d'alumine.  Ces phénomènes s'observent dans une petite section du profil sans indice morphologique et analytique de la formation de podsol (déplacement de fer).
La séquence typique (comme base du développement.) influence fortement le développement du sol; ceci peut être démontré par des genèses différentes de profils voisins situés sur des séquences différentes.  Ce sont  surtout l'épaisseur et l'évolution des séries principales qui sont déterminantes pour les processus de formation de sol d'accumulation de l'humus,   de formation d'argile et de formation d'oxides pédogènes.  Les limites des couches ont une plus grande influence sur la formation des horizons dans les processus de déplacements que dans les processus de décomposition.  Les propriétés édaphiques des stations écologiques dépendent également directement ou indirectement de la séquence typique par l'évolution du sol.  La capacité mécanique des racines est encore aujourd'hui limitée par la limite supérieure de la série basale ou de la zone de décomposition. La capacité physiologique des racines est également étroitement liée à la succession des couches qui influencent l'économie de l'air et de l'eau.  Les propriétés actuelles (granulométrie et structure) des profils sont décisives pour l'utilisation du sol par le système radiculaire et l'économie de l'air et de l'eai Ces propriétés sont fortement déterminées par de propriétés primaires (teneur en éboulis,  désagrégation produite par le gel,   compacité).  Les réserves nutritives qui peuvent être libérées par la décomposition des roches sont limitées par la quantité du sol dans l'espace enraciné et par la désintégration périglaciale.  En plus,   la disponibilité de ces réserves dépend de données labiles variables à court terme.
D'après les propriétés édaphiques de la station écologique la qualité écologique augmente généralement comme suit: sols podsoliques et "sols ocres podsoliques" <   sols lessivés - sols bruns acides <   sols bruns acides < sols bruns riches en matière organique.  Entre les trois régions examinées il n'existe que des différences quantitatives non seulement en ce qui concerne le développement du sol mais aussi les propriétés écologiques. Dans la région de l'ignimbrite les processus de l'acidification,  de formation de podsol et de matière organique sont le plus distinct sur les plateaux des régions du gneiss et du "Bärhaldegranit". Les propriétés écologiques sont les plus favorables dans la région de l'ignimbrite, par contre elles sont les plus défavorables dans les régions du gneiss et du "Bärhaldegranit".




Personal tools